5 conseils pour tirer profit au maximum des moments d'inspiration



Il est tard, tu as essayé d'écrire toute la soirée, sans résultat convaincant. Il est l'heure de te coucher mais quelque chose te tient éveillé.

Doucement, une sorte de frénésie s'empare de toi et commence à rythmer les doigts sur ton clavier.


Sans vraiment t'en apercevoir, les pages s'enchaînent à une vitesse pourtant exceptionnelle et en un éclair, plusieurs chapitres de ton précieux projet littéraire se sont empilés dans ton dossier jusque-là plutôt lentement alimenté.


Lorsque tu t'arrêtes enfin, il est 4h du matin et tu n'as pas vu l'horloge tourner. C'est comme un sortilège qui t'a hypnotisé. Pendant des heures durant, le monde tout entier a disparu pour laisser seulement place à l'inspiration et à la création pures, te plongeant dans une bulle en dehors du temps.



Connais-tu ce genre de situation ? Ces moments dans lesquels tu expérimentes ce qu'on appelle le "flow" ou flux créatif, une sensation optimale de contrôle, de confiance, de bien-être et de concentration obtenue dans des conditions bien particulières.


Quand ils te traversent, tu as l'impression de voler, d'être surpuissant et de pouvoir tout accomplir. Même l'exploit de terminer ce roman devient presque la chose la plus fluide et naturelle au monde !


C'est ainsi que tu te mets à guetter désespérément la moindre trace, la moindre lueur d'inspiration en espérant qu'elle te permettra encore une fois au moins d'atteindre ce si précieux flow et de te propulser un peu plus vers tes rêves.


"L'inspiration chante toujours. L'inspiration n'explique jamais." Khalil Gibran

La difficulté, et tu l'as surement déjà rencontré, c'est que lorsque tu parviens enfin à capturer ces instants rares, il arrive souvent, bien trop souvent, qu'ils finissent par te glisser entre les doigts, comme une poignée de sable dont les grains fins s'échappent par tous les moyens. Et alors, il est question de profiter au maximum du flow avant qu'il ne s'épuise.



Combien de fois t'es-t-il déjà arrivé d'être parfaitement inspiré et motivé mais de gaspiller ces grains parce-que tu n'avais présentement pas le temps, l'espace, le courage ou la discipline nécessaire ? Combien de fois t'es-tu déjà demandé si tu n'étais pas passé à côté d'une perle enterrée juste là, dans le sable ?


Aujourd'hui, je vais te partager 5 conseils pour tirer profit au maximum des moments d'inspiration, quelle que soit ta pratique artistique, afin de ne plus en perdre une miette ! ⏳


Ce sont des techniques dont j'ai pu éprouvé à maintes reprises l'efficacité et qui m'ont notamment permis de canaliser le passage du flow pour y être bien plus productive, rapide et créative. Grâce à cette façon d'utiliser ma poignée de sable, j'ai réussi à boucler en moins de 4 mois l'écriture de mon propre roman.


Tu aimerais savoir comment c'est possible ? Alors prépare tes bagages, on est parti pour un voyage au bord des plages de ta créativité ! 😉



Sommaire :

1. S'accorder temps et espace

2. Organiser ses actions

3. S'autoriser des pauses

4. Noter ses idées pour plus tard

5. Ne pas attendre l'inspiration

S'accorder temps et espace

Après tout, n'est-ce pas le plus important ? Quand le flow est là, eh bien, il est là ! On ne va pas partir à la cueillette des champignons dans un moment pareil, c'est logique ! 🤨


Lorsque tu sens que tu es tout particulièrement inspiré, concentré, motivé, alors assieds-toi à ton bureau et créé, même si les débuts ne sont pas prometteurs. Laisse-toi envahir petit à petit par l'inspiration. C'est tout un processus, et il a besoin que tu te donnes entièrement pour s’enclencher.


"L'art est le fruit de la créativité des gens libres." John Kennedy

Ne procrastine pas, ne remet pas ça au lendemain, c'est MAINTENANT qu'il faut que tu créés, sinon tu le laisseras peut-être filer et il sera trop tard. Le flow n'attend pas que tu sois posé ou que tu es un trou dans ton emploi du temps. Bien sûr, le flow peut être de ton initiative, mais ce n'est pas le sujet actuel. Aujourd'hui, on cherche à accueillir l'inspiration, quel que soit son créneau horaire. 🤗



Si tu peux laisser tomber l'activité dans laquelle tu te trouvais pour créer, alors fais-le, sans hésiter. Cherche un endroit où tu pourras être seul sans risque d'être dérangé. Éteint ton téléphone, ferme ton ordinateur (sauf si tu as besoin de ces outils pour ton art bien évidemment) et plonge-toi pleinement dans ta pratique créative.


Le tout est de rassembler les conditions propices à une bonne installation du flow, c'est-à-dire la concentration, l'inspiration, le bien-être, le contrôle de ce que tu es en train de faire, etc.


Et pour ce faire tu as donc besoin de t'accorder du temps et de l'espace, temps parce-que cela prend du temps et que c'est un état éphémère, espace parce-qu'un simple bout de papier griffonné au boulot ou dans le train ne te permettra pas d'exploiter le plein potentiel de cette visite inespérée. Tu dois avoir l'espace de créer autant que ta créativité le voudra, sans distraction, sans limite. Et plus la créativité aura d'espace et de temps, plus elle pourra s'épanouir en toi et faire ressortir des perles de création.





Organiser ses actions


Ok, tu as pu te libérer pour te focaliser exclusivement sur ce que tu fais. Mais que dois-tu faire en fait ? 😳


Là, tu touches une question importante. Lorsque le flow monte en toi, que l'inspiration commence à t'emporter, il est temps de te mettre au boulot le plus vite et efficacement possible avant que ça ne retombe. Tu vas devoir organiser tes actions, les optimiser.


Le risque, c'est de tomber dans l'éparpillement, te disperser dans les différentes tâches, vouloir trop en faire, emporté par la fièvre créatrice et l'enthousiasme qui va avec.



Commence par planifier ta session de création. Fixe-toi un objectif principal et éventuellement des objectifs intermédiaires. Établis une To Do List. Ainsi, lorsque tu travailleras, tu pourras te laisser emporter mais pas submerger et dépasser par le trop plein de créativité.


Tu sauras où tu vas, ce que tu comptes précisément retirer de ce moment, et quand ce sera terminé, tu auras une vision claire de tes progrès et réussites. Tu auras un vrai impact sur au moins une tâche et pas une multitude de tâches inachevées.





S'autoriser des pauses



Bien s'organiser dans ses efforts, c'est primordial pour avancer productivement, mais ce n'est pas la seule chose à faire. Parfois, il faut aussi penser à décrocher, à faire des pauses pour respirer un peu et éviter l'étouffement.



C'est une idée un peu compliquée à accepter parce-que le flow est tellement agréable et précieux qu'on a trop peur de l'interrompre, même si en réalité, ces pauses vont permettre de reprendre ensuite avec encore plus d'inspiration, de concentration et d'énergie.


"Pour un artiste, la création n'est pas un travail, c'est respirer, c'est exister." Gilbert Choquette

Ce qui marche le mieux pour moi, c'est une pause de 10 min toutes les heures, ça m'aide à gérer mon temps, à garder un œil sur ma liste d'objectif et à me motiver pour continuer. S'il m'arrive d'en oublier, j'en viens à ressentir une forme de fatigue et de lassitude qui me font créer avec moins de rigueur, d'envie et de patience.


Alors pas d'excuses ! Mets-toi un chrono et arrêtes-toi régulièrement quelques minutes. Profites-en pour remplir ta To Do List, boire de l'eau, te lever et bouger un peu, penser au travail accompli ou justement penser à autre chose. Regarde une vidéo, écoute de la musique, discute avec ta famille. Recharge tes batteries pour repartir de plus belle ! 👌





Noter ses idées pour plus tard

Bon ! On a vu comment profiter au mieux du flow, mais quand il n'y aucun moyen de se libérer temps et espace, comment ne pas gaspiller ses grains d'inspiration ?


Comme le dit le titre, en notant tout, ABSOLUMENT tout. C'est tout bête comme combine et pourtant, peu de gens pense à l'appliquer. 🙄


Quand l'inspiration te visite au mauvais endroit, au mauvais moment, il ne suffit pas d'attendre son retour plus tard, ce qui arrive rarement d'ailleurs. Le mieux à faire est d'en capturer le maximum même si le plus gros s'échappera quand même.



Penses à toujours garder un carnet et un stylo sur toi ou une application de note dédiée. Dès qu'une idée te vient, puis une autre et encore une, jusqu'à devenir une vague d'inspiration, essaye de t'isoler au calme au moins quelques minutes pour écrire les choses qui te semblent les plus intéressantes et importantes. Et si tu peux, alors continue avec les éléments moins essentiels. Plus tu auras de matière, plus tu pourras construire.


Dès que tu seras libre, tu pourras relire tes notes et envisager de rentrer dans une période de flow à partir de ce que tu as pu en ressortir, si le flow en a envie bien sûr... 😅





Ne pas attendre l'inspiration

On a vu plusieurs techniques simples à mettre en place pour tirer profit au mieux des moments d'inspiration. A présent, et pour conclure, je vais te donner un dernier conseil, plus facile à dire qu'à faire quant à lui : chercher toi-même l'inspiration.


Quant elle est là, alors c'est parfait, profite oui, donne le maximum ! Mais si elle n'est pas là quand tu en as besoin ? Si elle se fait discrète voire inexistante ? Alors ne l'attend plus, met-toi à sa recherche, trouve l'inspiration, réunis les conditions pour le flow, donne-toi les moyens d'y parvenir.


"L'une des choses les plus tristes de la vie, c'est de se retourner une fois parvenu à son terme en sachant que l'on aurait pu faire et avoir bien plus." Robin Sharma

Comme je l'ai mentionné plus tôt, le flow et l'inspiration peuvent venir de toi, de ton initiative. C'est certes plus compliqué, mais c'est possible. Plus tu seras habitué à poursuivre l'inspiration, plus tu seras habitué et prêt à la recevoir et à bien l'utiliser, et plus elle sera facile à capter, à capturer entre tes mains, à t'offrir ses perles ensablées.



Comment s'améliorer dans ces domaines ? Je t'invite à aller faire un tour sur ma vidéo pour booster son inspiration, ainsi que sur mon article pour trouver de "grandes" idées hehe, tu auras de quoi faire ! 😁


Quant à moi, je te souhaites pleins de beaux instants créatifs et productifs ! Je suis sûre que tu y arriveras, si tu prends du temps, de l'espace, si tu t'organises, t'octroies des pauses, note tes idées et n'attend pas l'inspiration pour créer. Tu découvriras comment entraîner tes ailes et les muscler pour aller toujours plus loin dans la poursuite de tes rêves !


Merci de m'avoir lu, je te revois bientôt pour un nouvel article sur notre allié préféré, la créativité...



A très bientôt petite hirondelle ! 🕊

✍ Wendy Mélodie.

 
 

Lettre hebdomadaire

Inscris-toi pour recevoir mes emails privés gratuits chaque semaine et accède sur-le-champ à une véritable formation continue, tournée vers l'action, pour t'aider à devenir plus créatif.

 

Tes rêves méritent que tu leur consacre au moins un peu de temps toutes les semaines, je te propose un accompagnement dans cette quête d'étoiles aux allures inaccessibles.

Tous les dimanches matin tu trouveras dans ta boîte mail une lettre courte remplie de :

conseils inédits pour nourrir ta créativité et te donner la force de prendre ton envol.

✧ suggestions d'exercices pratiques pour la semaine, pour entraîner tes ailes à voler.

réductions sur mes formations, mon actualité, lorsque je sors une nouvelle formation ou en retire du catalogue, etc.

💌 Entre ton email principal →

Tu cherches à te libérer du temps pour créer ?

Reçois gratuitement dès aujourd'hui et en un clic :

✧ Un guide complet pour créer ta propre routine créative quel que soit ton emploi du temps ou ton activité créative...

+ le modèle personnalisable avec Paint pour mettre en forme ton emploi du temps créatif hebdomadaire et journalier.

 

Contact

  • RSS
  • YouTube
  • Pinterest
  • Facebook

Wendy Mélodie, c'est mon prénom entier. J'ai 21 ans. Autrice, compositrice, coach mais aussi autodidacte, passionnée et... créative.